AVIGNON 17 RUE VICTOR HUGO - 04 90 86 03 79

OUVERT DE 14 H À 18 H SAUF LUNDI ET JEUDI

vouland.com

GROUPES ET SCOLAIRES SUR RENDEZ-VOUS

"Je peins ce que je vois"

Jean-Marie Fage

au musée Vouland

 

Avignon

20 Juin 2020 > 3 Janvier 2021

« La peinture peut être une manifestation du bonheur de vivre en traduisant un acte d’amour entre le peintre et le monde des formes et des couleurs qui l’entoure.

En fait j’essaie d’aimer davantage et de comprendre à ma façon la part reçue de la nuit des temps que les poètes nous aident à approcher en montrant ce que le premier regard ne voit pas. »

Jean-Marie Fage

De son enfance au bord de la Sorgue au Luberon où il vit depuis plus de quarante ans, Jean-Marie Fage construit avec constance une œuvre qui invite à la contemplation silencieuse.

Né à L’Isle-sur-la-Sorgue en 1925, enfant, il perd un œil et nourrit une sensibilité précoce aux arts et à la poésie. Jeune homme, il rencontre René Char, Auguste Chabaud et Georges Braque qui confortent son désir de devenir artiste. Il s’installe à Paris en 1950, où à côté de la peinture, il devient collaborateur d’architecte, son second métier pendant vingt-cinq ans. En 1963, il revient dans le Vaucluse en quête de lumière et de « motifs ». Ses recherches sur l’espace et la couleur le conduisent des paysages aux ateliers jusqu’à des compositions contrastées aux frontières de l’abstraction. Ses dernières années, il renoue avec le plein air et la figuration avec de grandes compositions qui revêtent une nouvelle dimension, symboliste.

 

L’exposition

Cette exposition au Musée Vouland est née dans le contexte perturbé de la crise sanitaire.

Elle recycle et réinvente l’exposition Jean-Marie Fage, Tracer la lumière, largement écourtée et rendue inaccessible par le confinement au Centre d’art Campredon à L’Isle-sur-la-Sorgue.

Alors que la crise sanitaire a contraint la Fondation Vouland à reporter d’un an l’exposition thématique « Au fil des eaux » programmée en mai 2020, l’implication en tant que co-commissaire et co-scénographe d’Odile Guichard, conservatrice-directrice du Musée Vouland, à l’exposition au centre d’art Campredon, l’amitié, l’engagement et les compétences de la famille Fage, l’amitié, l’enthousiasme de la petite équipe du Musée Vouland heureuse d’ouvrir une nouvelle exposition dès le mois de juin ont rendu possible la réalisation de cette exposition en quelques semaines.

L’exposition Jean-Marie Fage « Je peins ce que je vois » rassemble une centaine d’œuvres réunies par affinités, sans souci de chronologie. Elle se déploie dans les salles d’expositions temporaires et dans le musée-demeure où les œuvres s’insèrent dans les collections d’Arts Décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles pour un dialogue inédit et fertile.

 

COMMISSARIAT : Gilles Fage et Odile Guichard

avec la participation de la famille de l’artiste

SCÉNOGRAPHIE : Gilles Fage, Olivier Fage et Odile Guichard

avec la participation de Marc Peyret

PHOTOGRAPHIE, AUDIOVISUEL : Luc-Henri Fage - Félis Production

CATALOGUE : Fage Éditions (février 2020)

GRAPHISME : Marc Peyret Imagineur et Luc-Henri Fage

ENCADREMENT : Déco Cadre

RÉGIE/ACCROCHAGE : Frédéric Malchirand avec la participation de Marc Peyret et de la famille Fage

RÉGIE LUMIÈRE : Frédéric Malchirand avec la participation de Marc Peyret et de la famille Fage

MÉDIATION : Coline Robert, Anne-Laure Fage et Odile Guichard

COMMUNICATION : Chloé Fougère et Coline Robert

 

La Courge, acrylique sur Kraft marouflé sur toile, 2011,
180 x130. L'œuvre résonne tout particulièrement dans le salon chinois drapé de rouge.

RENCONTRES PAROLES D’ARTISTES > Au jardin

Le musée Vouland propose une programmation de petites formes et de rencontres autour d’artistes invités, plasticiens, musiciens, comédiens, historiens, théoriciens au cours de l’été et de l’automne.

Sculptures de Raphaël Mognetti et Raphaël Imbert

Site créé et hébergé par Félis Production - www.felis.fr